hygiénisme·physiologie·santé

La Lymphe: retour sur l’article de l’AMA et des protéines sanguines

FIG. 617– Lymphatics of colon

On peut comprendre donc l’ignorance du monde médical américain sur le système lymphatique mais pas forcement l’ignorance en Europe. Or on voit bien que cela est connu par la médecine en France et en Allemagne (certainement aussi), même si on ne sait pas trop comment cela est enseigné. Vu qu’en effet, on n’a pas le concept du système lymphatique = le ramassage de nos poubelles, comme peut l’enseigner le Dr Morse. En regardant dans le livre de base d’École de Médecine en Europe, le ‘Samson Wright’s Applied Physiology’ (Oxford Medical Publications), il n’y a pas de chapitre sur le système lymphatique, ni même sur le système immunitaire! dingue quand même non?  Des bribes ici et là! (Voir en anglais une explication assez intéressante de la Gray’s Anatomy du système Lymphatique).

On peut voir en consultant Wikipedia sur la lymphe que cela est bien vrai; et que la vue de la Médecine des USA n’est pas forcement la même que la notre, même si les problèmes restent les mêmes! Les versions française et anglaise de Wikipedia sont souvent très différentes. Toujours la même rengaine de La domination de la Maladie comme concept. Il serait intéressant dans d’autres articles de développer les raisons de cette domination (même si l’on sait que cela est du au Big Pharma et au dogme pasteurien), si on lit l’article de GrapeGate on voit que l’omission de la connaissance du système lymphatique serait responsable aux USA de l’ignorance de la vraie guérison.

Toujours sur Wiki, si on regarde la composition du plasma sanguin: de l’Albumine, de la Globuline et le Fibrinogène. Le plasma sanguin est identique au plasma lymphatique, la base est la même! la différence, le sang a des globules rouges (de l’oxygène, des nutriments, hormones, etc…) et la lymphe: des globules blancs. Et Wiki dit bien que la lymphe contient des déchets, il dit aussi que le plasma sanguin est proche du liquide interstitiel: « Le surplus de liquide interstitiel est drainé par les capillaires lymphatiques où il prend le nom de lymphe et est acheminé vers le cou où il est réintégré au sang dans la veine subclavière gauche par le canal thoracique » (tout comme l’article GrapeGate cherche à prouver, les lymphologistes disent qu’ils l’ont filmé, mais le Dr Morse n’est pas d’accord et dit que la lymphe dessins vers les reins, perso je suis d’accord avec Morse). « Les êtres vivants ayant un système circulatoire ouvert ont le sang et le liquide interstitiel mélangé. », encore une déclaration intéressante, il faut ajouter donc que dans le liquide interstitiel, il y a aussi tout ce que produit la cellule et surtout ses déchets, récupérés par les vaisseaux lymphatiques comme le dit le Dr Morse ou par le sang comme le dit la Médecine?…Wiki là encore confirme GrapeGate sur la transuddation du plasma sanguin dans le liquide interstitiel:

« Au niveau des capillaires sanguins, se produit une transsudation du plasma et des globules blancs. Cette traversée des parois des capillaires par une partie des constituants sanguins forme le liquide interstitiel qui va baigner directement les cellules qui y puiseront une partie de leurs substances nutritives et y rejetteront leurs déchets. Le liquide interstitiel retourne ensuite dans le sang par des vaisseaux spéciaux ; les vaisseaux lymphatiques.

Elle est collectée par les vaisseaux lymphatiques. Ceux-ci sont connectés à de nombreux ganglions lymphatiques, dont le rôle est de filtrer la lymphe.

Elle est rejetée au niveau de la veine sous-clavière gauche, juste avant le cœur.

L’apport de lymphe se fait par les capillaires car ceux-ci réabsorbent seulement 90 % du liquide passé au tissu, les 10 % restant sont drainés donc par les capillaires et vaisseaux lymphatiques. »

Rappelons que le Dr Morse n’a pas l’air d’accord avec cette théorie de veine sous-clavière, pourtant ça à l’air bien probable vu que l’ISL, l’a filmée…mais que ce passe-t-il entre la collecte de la lymphe et le retour dans le sang? Et bien tout le processus lymphatique, filtration par les ganglions, etc…Perso, je pense qu’en effet une partie (surplus?) retourne dans le sang via la veine sous-clavière; et une autre partie (voir même tout!) est filtrée par les reins.

Il y a d’ailleurs au niveau de l’absorption de l’intestin grêle, un système lymphatique de collecte des graisses par chylifère: « Elle a un rôle nutritif, elle apporte au sang circulant les graisses absorbées au niveau des chylifères de l’intestin grêle. ». Ce système serait différent du système lymphatique de collecte de la lymphe normal (des parois de l’intestin grêle)…les 2 se mélangeraient quelque part dans le canal thoracique… (Là encore, il est intéressant d’aller consulter la Gray’s Anatomy)…cela donnerait bien un liquide plutôt lipidique comme le dit le Dr Morse, pour lui, la lymphe est une liquide visqueux, plus épais, plus lent; et les lipides/graisses comme le Cholestérol sont des anti-acides. les Chylomicrons sont donc des lipoprotéines comme les VLDLs, les LDLs et les HDLs (8% du plasma sanguin) qui sont de la famille des Globulines (20% du plasma sanguin). De plus Morse affirme que les graisses au niveau de l’intestin sont absorbes dans le système lymphatique.

L’Albumine (blanc d’oeuf, collant d’ailleurs) constituant environ 50% du plasma sanguin, à la capacité de se lier à l’eau, aux ions, aux médicaments, aux hormones, et à beaucoup d’autres substances, elle a une fonction de transport donc, et régule la pression osmotique du sang; et donc du liquide interstitiel (d’après l’article GrapeGate).

Si la pression hydrostatique (en prenant dans l’article anglais de wiki et GrapeGate y fait référence) augmente dans le vaisseau lymphatique, la lymphe reflue est forme un oedème dans l’espace interstitiel, la fameuse constipation lymphatique du Dr Morse. Pourtant les capillaires lymphatiques ont des valves de non-retour comme les veines/veinules, mais peut-être pas pour les toutes petites (Voir Gray: The Development of the Lymphatic Vessels), du coup il y aurait bien reflux, mais surtout je pense, une congestion du système lymphatique donc un blocage des canaux, la lymphe n’avance plus ou peu, les ganglions ne fonctionnent plus ou peu, donc une acidose des espaces interstitiels par l’accumulation des déchets cellulaires, etc…le terrain se modifie, s’acidifie, le système lymphatique/immunitaire ralentit, s’arrête, s’encrasse, et pour compenser le corps neutralise les acides avec ses propres matériaux de construction, tels les minéraux, il y a donc déminéralisation (si chère à Thierry Casasnovas) des tissus et du corps.

Comme le dit le Dr Morse, les ganglions lymphatiques puisent, dans ses propres membranes, le calcium pour neutraliser les acides (pareil pour les vaisseaux sanguins) et donc se rigidifient et fonctionnement moins bien, on arrive donc au stade de faiblesse structurelle et génétique. On peut faire un analogie avec le Terrain: le Sol, où l’argile se barre des champs, la structure du sol s’appauvrit et la vie se perd, le terrain se désertifie, s’assèche, se solidifie et plus rien n’y pousse. Les tissus ne sont donc plus hydrater non plus, s’assèchent, se rigidifient; on a mal quand on bouge, on perd sa souplesse, etc…Il faut rappeler que l’eau n’hydrate pas! (voir Thierry Casasnovas, Marc Henry, Dr Morse), il lui faut des minéraux organiques (pas les minéraux inorganiques qu’on trouve dans l’eau, ceux qu’on trouve dans les plantes).

L’article GrapeGate dit bien que les protéines du plasma s’agglutinent et bloquent les interstices, on peut corroborer cela aux effets bénéfiques du massage donc, car le massage fait bouger la lymphe, il chauffe et donc fluidifie les tissus, redonne l’électricité dont la lymphe a besoin (pour être évacuer) par pression et donc par piezo-électricité. Mais la circulation est aussi lie a la 4ème phase de l’eau. On peut ajouter que lors des faiblesses structurelles, comme lors d’oedème et d’inflammations, les fibroblastes secrètent des fibres de collagène (colle) pour consolider et supporter les endroits où il y a des problèmes. Dans l’inflammation cela n’est que temporaire, les tissus ensuite sont régénérés, mais dans les faiblesses structurelles où les acides détruisent littéralement les tissus, cela devient chronique, le collagène et la matrice cellulaire se rigidifient; et cela modifie notre posture, la forme de nos organes et tissus, etc…En Massage postural, dans la biomécanique du corps, ont parle d’habituation, le corps s’affaisse, on prend une mauvaise posture, cette posture devient la norme (et est enregistré comme la norme par les senseurs du corps, tels les organes tendineux de Golgi et autres) et on termine voûté comme ces personnes âgées toutes recroquevillées. On voit la lymphe dans l’Iris de l’œil en Iridologie.

Le Fibrinogène (environ 5% du plasma) aide dans la coagulation du sang, lui donne de la consistance, c’est une glycoprotéine soluble dans l’eau qui transformé par la thrombine donnera de la Fibrine (insoluble dans l’eau) qui précipitera pour colmater les fuites et coupures et blessures. Une propriété intéressante du Fibrinogène comme la Fibronectine d’ailleurs est de promouvoir l’Angiogenèse donc le développement cellulaire naturel; mais aussi le développement cellulaire cancéreux; et augmente le taux de Fibroblaste mais plus de détails dans ‘The Living Matrix’ (article à suivre).

Bref il y a un flou de ce qui se passe au niveau des intestins, du colon transverse, des citernes lymphatiques de Chyles, des reins et des canaux thoraciques lymphatiques (et du Psoas si important en massage et dans la biomécanique du corps) qui sont tous au même niveau (voir au moins les dessins du Gray’s Anatomy).

Observez la Cisterne Chyli

Pas grand chose dans wiki sur le Système lymphatique, à part la mention du système Glymphatique du système nerveux, découvert récemment. En gros c’est le liquide cérébro-spinal si chère au praticien du Cranio-sacré, qui joue le rôle de la lymphe. Il faut savoir que ce liquide se retrouve dans les fibres de collagène, qui ont une structure en brin d’ADN à trois brins (un autre article à suivre sur la Matrice du Corps ou ‘The Living Matrix’). Dr Morse mentionne à chaque fois la découverte du système lymphatique dans le cerveau de cette Université d’ailleurs et comme lui je pense en effet que la lymphe descend via cette voie vers les reins.

position des reins

Pour finir, sur le fait, que le Dr Morse dit que les reins filtres la lymphe pour se débarrasser des déchets, et qu’elle est aussi évacuée par les intestins, et surtout par le Colon? car il dit que le colon transverse jouerait un rôle important dans le drainage du cerveau (surtout si le colon presse et bloque les canaux thoraciques?). D’où l’importance d’irrigations coloniques et lavements. Il cite 3 anti-acides: les graisse de types (1) cholestérol (qui vont formées des plaques), les (2) cations (Ca++, K+, Mg++) donc les minéraux (qui vont être ‘pris’ dans la structure du corps pour neutraliser les acides et donc affaiblir les membranes, les équilibres homéostatiques dans les cellules, etc…) et (3) l’eau qui va venir faire de l’oedème. Il précise que le pH des ganglions lymphatique est d’environ 3 et que celui des reins est de 6; et les acides passent dans les ganglions (bactéries) pour être neutralisés et amenés à un pH de 6 dans les reins afin d’être éliminer normalement, sinon c’est la cystite: ça brûle.

On voit dans la description de Gray’s Anatomy qu’il y a quand même des muscles dans les gros vaisseaux lymphatiques, citernes et ‘glandes’ mais qu’il faut quand même une action mécanique (électro-magnétique voir piezo-électrique et lumineuse par la 4ème phase de l’eau) pour faire bouger la lymphe. Rajoutons que les Ganglions sont remplis de bactéries (la lymphe et les espaces interstitiels en contiennent aussi, on est bactérien de toute manière!) de dégradation; et qu’on a vu que les médicaments sont transportés par l’Albumine, voir directement par les Globulines; donc les anti-biotiques ne détruisent pas que la flore intestinal, mais aussi la flore des ganglions, de la lymphe et alternativement tout le système immunitaire!

Les 3 remèdes du Dr Morse pour faire bouger la lymphe: (1) bouger! (2) les plantes médicinales telles le plantain et le fenugrec (voir les mécanismes d’action?) et (3) les  fruits (baies et melons), particulièrement ceux acides (agrumes) et mi-acides ou astringents (pomme, fraise, pêche, etc…), en (4) je rajouterais le massage 🙂

(Mise à jour de cet article à suivre…)

-ajout vidéo Dr Morse sur l’acidose.

— Jackfruit —

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s