alimentation·hygiénisme·Lymphe·physiologie·santé

Ces graisses qui tuent, ces graisses qui guérissent…

Tiré du super livre de Udo Erasmus — « Fats that heal, fats that kill » et celui de Michel Odent —« les acides gras essentiels ».

C’est quoi cette histoire d’Oméga 3,6,9, les acides gras essentiels, va falloir faire un peu de descriptif et de chimie alors ?!

Nomenclature Acide Gras

Bon je vais mettre aussi une série de schémas tirés du bouquin d’Erasmus afin d’avoir une idée et un visuel, de pouvoir comparer et voir.

nomenclature acides gras
nomenclature acides gras
nomenclature
nomenclature des acides gras, des omégas, des groupes cholestérol, phospholipides, glycérides.
fatty acids3
système de numérotation
fatty acids2
Deux acides gras saturés trouvés à l’état naturel dans la Nature, l’acide Butyrique et l’acide Stéarique
fatty acids4
Acides gras insaturés à l’état naturel, l’acide oléique (non-essentiel, Olive, Cacahuète, Amande, Colza) et l’acide Linoléique (Carthame, Tournesol, Maïs, Sésame, Chanvre)

Ci-dessus on voit donc que la saturation modifie la forme de la molécule et que la forme des molécules est très très importante, la Science le découvre juste.

fatty acids5
Ici, on retrouve en bas, l’acide Alpha-linoléique (Lin, Chanvre). 3 saturations encore plus que le linoléique donc plus incurvé encore, mais faut aussi voir en 3 dimensions…
fatty acids6
les fameux acides Trans- et Cis- , on a 2 configuration possible
fatty acids7
Acides Gras Saturés — Acide Butyrique, Caprique, Caprylique, Laurique, Myristique, Palmique. (coco, palme)

fatty acids8
Acides Gras insaturés

fatty acids9
suite acides gras insaturés

fatty acids11
Dérivés des Omégas 3 et 6

fatty acids12
Nomenclature des acides gras saturés et point de fusion.

fatty acids13
Comparaison avec la structures des Sucres et Hydrates de Carbone.

Bon, ben voilà, ça fait pas mal d’info déjà !

Quels sont nos besoin en Omégas ?

Que retirer du bouquin de Odent. Il suggère, et c’est intéressant, car certainement probable, que la théorie de l’homme aquatique a son mot à dire, et c’est là peut-être l’importance et l’origine du besoin en acides gras de type Oméga. On ne pourrait apparemment les synthétiser, principalement pour les Omégas 6, on n’aurait pas les enzymes pour créer la double liaison sur le 6ème Carbone, ce qui semble erroné ?! Mais si l’humain fonctionnait correctement, ne serait-il pas capable de le faire ? Comme pour les acides aminés essentiels ou la Vitamine B12…Il est intéressant de voir les explications de Odent :

« Les réactions de désaturation et élongation ne sont possibles que grâce à des enzymes, c’est-à-dire des substances organiques qui jouent un rôle de catalyseurs (souvent avec un métal) et des élongases. Les deux familles se partagent les services des mêmes enzymes. Il peut donc y avoir entre elles des phénomènes de compétition (je dirais d’équilibre). Ainsi s’explique qu’une alimentation où prédomine l’un des chefs de file, par exemple l’acide linolénique, tend à réduire la fabrication des dérivés du chef de file de l’autre famille.

C’est pourquoi un équilibre alimentaire satisfaisant entre les acides gras des 2 familles est un objectif dont on ne peut trop s’éloigner sans risquer d’altérer sont état de santé.

Les réactions de désaturation-élongation sont extrêmement fragiles chez les humains (ne serait-ce pas la dégénération, l’appauvrissement de la nourriture notamment en minéraux à enzymes et surtout l’acidose, le pH d’une réaction est capitale dans ses résultats et produits ?).

Elles sont immatures chez les bébés (mais le lait humain contient des acides gras polyinsaturés des deux familles) (on sait que tous les bébés maintenant naissent avec des déficiences surrénaliennes (voir Dr Morse)) Elles sont affaiblies chez les personnes âgées. Elles sont affaiblies dans la plupart des états de mauvaise santé (acidose/énervation). Ces réactions sont inhibées par les hormones de stress (l’Énervation si chère à Shelton, donc en état de relaxation on pourrait dire que tout rentre dans l’ordre et qu’elles sont favorisées!) et en particulier les hormones que l’on secrète lorsqu’on est dans un état de soumission ou de désespoir et que la fuite et la lutte paraissent impossibles (bonne description de notre société!).

Ces réactions sont bloquées par l’alcool, le sucre, certains virus, certaines radiations et aussi les acides gras saturés (je rajouterais l’acidose!). »

Composition des membranes cellulaires

L’alcool sous forme de glycérol se combine avec les acides gras pour former des triglycérides, avec l’acide phosphorique, c’est un phospholipide, il y a des formations encore plus complexes dans le cerveau. »

Phospholipides

représentation d’une membrane cellulaire
différents arrangements et structures

« Plus les membranes ont besoin d’être souples et flexibles, et plus elles accaparent les acides gras très insaturés et à très longue chaine. (L’acidité influencera le milieu vers sa rigidification.) La membrane de globules blancs n’est pas constituée des mêmes acides gras que celles des cellules cardiaques, rénales ou nerveuses.

La paroi élastique d’une artère a un besoin élevé en acides gras polyinsaturés. La gaines de myéline des nerfs est relativement riche en acides gras saturés ou peu saturés. Les cellules nerveuses, messagères de signaux ultra rapides sont très riches en acides gras polyinsaturés, Omégas 3. Le record est pour la rétine, du polyinsaturé ou DHA pour 60% du total ! »

Je passe les explications sur les routes de synthèses des Prostaglandines, et du Cholestérol.

Une précision très importante du Dr Morse, les graisses neutralisent les acides, notamment le cholestérol vient se fixer sur les membranes des artères pour régler l’acidose !

Donc suivez le raisonnement de votre cure anti-cholestérol…

Les omégas 3 sont surtout important chez les mammifères marins, les omégas 6 étant plus pour les mammifères terrestres.

les ω6 ( l’huile de carthame, de pépins de raisin, de tournesol, de germe de blé, de maïs, de noix, de soja) se retrouvent donc dans les graines oléagineuses (noix, noisette, amandes, courges, maïs, cacahuètes); et dans les huiles pressées à froid (importance du processus de transformation, voir Erasmus plus bas).

Attention en rien nous ne recommandons le Soja, lire « The Whole Soy Story » ou écouter Corinne Gouget.

L’huile d’Onagre et la spiruline sont les principales sources de GLA, Acide Gamma-Linolénique, précurseur des Hormones. L’Onagre, miracle contre l’Eczéma, et longtemps considérée comme une mauvaise herbe !

L‘acide linoléique, est le chef de file des ω6.

Onagre

Chemin de synthèse des Prostaglandines depuis l’acide arachidoinique
Lin Perenne

Le chef de file des ω3, c’est l’acide Gamma-Linolénique, donc le Lin. L’huile de lin se présente en bouteille opaque et pour bonnes raisons, c’est qu’à l’air et à la lumière, il s’oxydent immédiatement et se transforment en forme nocive.

Donc que dire de tout le Marketing et la Pub sur les Omégas 3 ?! Je vous laisse deviner, bon appétit ! On le test au goût, si c’est pas bon, votre huile est rancie et toxique comme pour l’huile de foie de Morue degueu, c’est parce qu’elle est oxydée et toxique…Dans l’industrie on y rajoute toutes sortes d’Arômes et c’est bon…

Les Omégas 3 étant présent dans le cerveau et aussi dans les poissons d’eau froide en grande quantité. On conseil donc le poisson pour les omégas, mais généralement ils sont cuits, alors que dire des graisses transformées de ces poissons cuits ?

Ici encore, il nous sort le faite que seul le plancton et les végétaux savent introduire une double liaison en ω3, alors pourquoi la nature nous aurait-elle enlever ce pouvoir ? un peu comme l’autotrophie (impossibilité d’assimiler les minéraux inorganique : eau et pierre et sels)

Odent dit bien qu’une consommation d’acide gras « bizarres », c’est a dire toutes les graisses de cuisson et graisses cuites, transformées, deviennent et sont nocives. (frites, steaks, tout le frit, acide gras saturé). Ils rappellent que ces acides ne sont jamais seuls et viennent comme toute nourriture complète, avec des minéraux, des vitamines, protéines, les fibres, etc…qui servent à leur bonne assimilation.

A quoi servent-elles ?

Les acides gras essentiels ont trois fonctions spécifiques entre autres :

  1. Ils sont les matériaux essentiels de construction de la membrane de toutes les cellules de l’organisme.
  2. Ils assurent la fabrication des Prostaglandines.
  3. Ils modulent le métabolisme du cholestérol.

Insaturé = Flexible = Double liaison = électrons

Ils apparaissent essentiels dans les maladies de peau (le premier signe de carence), cardiovasculaire, cancer, obésité, diabète, règles douloureuses, sclérose, maladies mentales, rhumatismes et alcoolisme.

En épilogue, il précise qu’en état de relaxation et de bonheur, on fabrique soi-même ses propres acides gras polyinsaturés à longue chaine.

L’importance des processus d’extraction des huiles.

C’est là que le bouquin d’Erasmus est top, c’est lui qui a fait développé une industrie des huiles de qualité. Car toutes les études montrent que les acides gras sont fragiles et s’oxydent facilement à l’air et à la lumière et à la chaleur, surtout la famille des omégas. Il faut donc des processus d’extraction mécanique lents, qui ne chauffent pas les huiles, le faire sous atmosphère sans oxygène, et embouteiller sous verre sombre et opaque pour les préserver de la lumière; donc que dire de toutes ces bouteilles transparentes…

Aller voir comment sont les bouteilles d’huile en Bio maintenant; et spécifiquement les huiles Émile Noël qui je pense respectent ses processus. Il s’avèrent surement que les huiles en bouteille transparente non seulement sont dénaturées mais aussi toxique, pareil pour les huiles désodorisées, etc…

Quelques propriétés intéressantes

Les acides gras saturés (AGS) comme l’acide butyrique et caprylique sont soluble dans l’eau, à partir d’une chaine à plus de 8 Carbone, ils deviennent insolubles mais ‘soluble’ dans l’huile. Pour les acides gras insaturés (AGIS), la double liaison chimique entraine une charge et délocalisation d’électrons, ils se repoussent entre eux et du coup s’étendent sur les surfaces (flexibilité, fluidité et mouvement dans la membrane) alors que les AGS s’agglomèrent.

1
Propriétés des acides gras, faut le voir en 3D aussi, les liaisons se repoussent, etc…

Un milieu acide favorisera l’agglomération. Donc des cellules qui baignent dans une lymphe acide verront leur membrane se rigidifier entre autres, les acides viendront aussi piquer les électrons des doubles liaisons. En effet les acides gras essentiels (AGE) sont légèrement basique (avec les doubles liaisons d’électrons) donc ont le pouvoir de neutraliser les acide et l’acidité.

2
Nuage de délocalisation d’électrons…transfert d’électrons et électrons-Pi

3
Attraction entre oxygène et AGE sur la délocalisation d’électrons. On entrevoit les processus d’oxydation des radicaux libres aussi.

On retrouve cette délocalisation Pi dans l’article ici. C’est sure que c’est de la Bio-électricité. Les AGE rentrent dans le métabolisme de la respiration et l’assimilation de l’Oxygène mais le mécanisme est encore mal compris. Ce sont des aimants à Oxygène. Grâce à cela, les membranes font aussi office de barrière à Virus, Fonges, bactéries, etc…L’acide Linolénique rentre dans la production d’Hémoglobine. On peut comprendre aussi que le AGE aident à maintenir les protéines sulfurées créant ainsi des potentiels électriques et bien d’autres choses..

4
Possible relation entre AGE et protéines sulfurées dans la membrane.

Bref, on retrouve les AGE partout dans les membranes de la Cellule, la fabrication des Hormones, de l’Hémoglobine, du Transfert d’Oxygène, de la production d’énergie, de la croissance, de la division cellulaire, de la récupération de la Fatigue donc du stress, dans le développement du cerveau, la composition de la peau, les processus de guérison et réparation, l’aptitude à la relaxation, l’amélioration de l’immunité , etc…donc voila pourquoi tout ce tapage sur les acides gras et les omégas !

Ils absorbent la lumière pour devenir très réactif, spécialement avec l’Oxygène, c’est pourquoi les Omégas sont très sensible à la lumière et à l’oxygène. C’est ces propriétés qui sont utilisées en peinture, les AGE attirent l’oxygène et la peinture durcit à l’air. On voit aussi comment les radicaux libres pourraient attaquer ces liaisons et cette équilibre.

le rapport ω6:ω3 varie dans le corps mais apparemment un bon équilibre serait 3:1 et l’huile de Chanvre s’en rapproche le plus, mais il n’y a que la Nature et le corps qui connaissent les bonnes proportions d’où le but de manger le plus naturel possible car ingéré des huiles n’est pas très naturel.

La plupart des graisses se trouvent sous la forme de TriGlycéride (TG).

5
Structure du TG

Les Phospholipides sont une autre forme de graisse dans le corps, moins de 5% du total des graisses dans le corps et leur rôle est important dans les membranes cellulaires.

6
Structure des Phospholipides

Leur particularité est qu’ils sont solubles dans l’eau et les graisses, c’est pour cela qu’ils s’organisent en membrane. Voir la structure de la double membrane ci-dessous.

7
Structure de la double membrane des membranes cellulaires. Avec insertion de protéines.

Il faut revoir notre vision de la Cellule, la vieille version est toujours enseignée à la Fac et à l’École (voir Marc Henry). Il faut voir la membrane comme un fluide en mouvement avec des protéines qui se baladent à leur surface.

8
Cholestérol et AGS font une membrane plus solide et les AGI une membrane plus fluide. Un beau mécanisme de contrôle de la cellule !

Il y a aussi les membranes simples de phospholipides qui transportent les graisses et le cholestérol dans le corps, dans le sang, etc…les vésicules, les chylomicron, VLDL, LDL, HDL, etc…

9
Système de transport des graisses, du cholestérol et des Vitamines.

Les chylomicrons sont censées transporter les graisses récupérer dans la digestion dans les intestins. Le mécanisme n’est encore pas très connu et c’est bizarre qu’il soit différent et emprunte un autre chemin que celui de la lymphe (qui est un liquide lipidique comme le dit Dr Morse, car les lipides gèrent les acides, et donc neutralisent les déchets).

12
Structure en coupe de la muqueuse intestinale

13
Digestion et Absorption des graisses et du Cholestérol.

On le voit bien sur ce schéma, ci-dessus, ils par les vaisseaux lymphatiques ou Capillaires sanguins ? ou les 2 ?

page 167, il précise que les chylomicrons passent par les vaisseaux lymphatiques. Qui les retournent dans le sang via la veine sous-clavière (voir article débat), et le Dr Morse n’est pas d’accord avec cela et j’avoue que je suis sceptique. Le chylomicron n’arrivent pas à la cellule, il le transfert aux Lipoprotéines (VLDL, HDL,LDL) et cet échange se fait dans le sang (ou dans la lymphe ? ou dans le liquide interstitiel ?) Les mécanismes sont complexes, il y a aussi transport du cholestérol vers le foie, utilisation comme énergie. Bref on n’a pas étudié la lymphe, peut-être que la lymphe nourrit les cellules avec les graisses, et que les graisses dans le sang sont gérées par les chylomicrons. Ajoutons à cela, la complexité des réactions et équilibres avec les Vitamines, les Minéraux co-facteurs, etc…

Processus industriels des Huiles

Tout de suite, il dit bien que les huiles sont contaminées avec les pesticides et que l’extraction chimique laisse des traces de solvants (heptane, hexane, etc…)

11
Le processus de l’industrie des Huiles

Produits chimiques, chaleur, oxydation, lumière et le pire, l’Hydrogénation ! Tout pour détruire les graisses essentiels. Et vous mangez ça ?

Il précise que les fruits et les légumes non pas à palier et sont suffisant avec leur contenu en AGE. Entre 0,1% et 1%; pareil pour les fleurs, les tiges et les racines ! et biensur les graines.

Il ne faut pas oublier que le lait maternel ne contient pas plus de 4% de graisses et cela dans la phase la plus anabolique de l’humain, croissance max ! Et que le sucre des fruits peut être facilement convertit en acide gras.

La transformation des AGE en EPA (Acide eicosapentaénoïque) et DHA (Acide docosahexaénoïque) et autres précurseurs de Prostaglandines dépendent tous des co-facteurs tels le groupe de Vitamine B, donc voila, si vous êtes en stress ou manquer de Vitamine, l’ajout d’AGE sera-t-il vraiment efficace ?

Bref, tout le bouquin est une vaste mine d’information!

Le Dr Johanna Budwig,  est chercheur allemand spécialiste des graisses, ses théories menaçaient sont directeur de recherche qui détenait des patentes sur les processus d’hydrogénation, et donc fabrication de Margarine, et il prouva que cela était très toxique.

Le plus intéressant c’est qu’en se basant sur des recherches en Physique, Biologie et Chimie faites par des prix Nobel, Il proposa une théorie, mais sans études la réfutant ou la confirmant. Les propriétés physique des ondes lumineuses, les électrons Pi et les doubles liaisons dans les AGE sont en relation. La lumière du soleil vibre aux mêmes fréquences que les électrons Pi et résonne avec. Donc ces électrons peuvent directement capter l’énergie de la lumière par la peau, de plus les AGE font partis de la photosynthèse par laquelle la plante absorbe la lumière. Les relations à l’oxygène vu ci-dessus mais aussi les effets de carence qui ont été mis en évidence par les travaux très intéressants de Otto Warburg (Prix Nobel) depuis les années 20, travaux sur la cause du Cancer, sont intéressant.

Il y a donc d’après Budwig, une relation particulière entre les AGE et les protéines sulfurées dans la membrane qui en association emmagasineraient l’énergie solaire et donc pourrait aussi la restituer, la faire osciller et même danser; avec l’Oxygène pour énergiser cette danse de la vie.

Il reste encore à explorer les travaux de Warburg et ceux de Fritz-Albert Popp (car les cellules émettent de la lumière, des biophotons).

Il est important d’exposer le corps à la lumière, les lunettes de soleil ne sont pas naturel et délétère (Dr Morse). Tout le spectre, incluant les UVs, est important, avec de récentes recherches prouvant que les UVs sont indispensables à la vie, ainsi que les Infra-rouges, donc la chaleur, notamment dans la potentialisation de l’eau (voir l’eau inter-faciale de Gérald Pollack ou Marc Henry), pareil pour les Infra-rouges lointains qui notamment interviennent dans les roches volcaniques de filtration et purification de l’eau. Maintenant on voit de la pub pour des crèmes filtrant les IR…eh beh !

Pourpier

Omégas dans les plantes sauvages, fruits et légumes

On la vue au-dessus, c’est bon pour les fruits et les legumes. Il serait intéressant de voir la composition en Omégas des plantes sauvages comme l’ortie, le pourpier (une des meilleure source d’ω3 dans les plantes sauvages recherchées jusqu’ici, publication ici et ici, 300 – 850 mg d’oméga 3 pour 100 g de Pourpier); et dans les baies aussi (dans le même article) , l’aloé véra, etc…

tableau oméga 3 chez les plantes

table-1
Tableau de la composition du Pourpier en différents éléments.

table-2
Tableau des sources d’Oméga 3 chez les Plantes

Clipboard03
Tableau de la composition en acide gras du Pourpier

Mise à jour :

Une émission radio de Sir David Attenborough explore l’importance des omégas 3, du DHA dans l’évolution humaine ! Il semblerait bien que finalement l’homo aquaticus soit le lien manquant de l’évolution…et donc l’importance d’ingérer de bonne quantité de DHA et d’Iode (combien cela reste à déterminer), d’où le fait qu’on aurait bien besoin de manger des aliments marins ou lacustre: algues, coquillages, poissons, coup dur pour les Vegans c’est sur !

Le Dr Jack Kruse (article à venir) dans son blog et ses interviews dit bien que le DHA est plus important que l’alimentation; et surtout que la lumière et la connexion à la terre sont la clef par dessus tout de la santé…Kruse amène la révolution de la biologie et la physiologie de pionniers tels Robert O Becker, Gilbert Lind et Gerard Pollack qui amène la 4ème phase de l’eau, etc…Donc pour les omégas et l’iode, toutes les algues sont bonnes:

  • Chondrus crispus (minerals, Calcium, Magnésium, Sodium, Potassium, etc.)
  • Alaria, Undaria (ou Wakamé, Calcium, Carotènes, Fer, Vitamine C, protéines)
  • Laminaria ou Kelp (Vitamines A, B, E, D et K et C, Sodium Alginate qui métabolise les particules radioactives, et les métaux lourds…Iode qui régule la thyroïde)
  • Hijiki (mineraux, fibre, proteines, Vit. A, carotènes et Calcium)
  • Kombu (laminaria digitata, setchelli, delicatessen japonaise, décongestionnant du mucus, régule la tension, Iode, Carotènes, Vit. B, C, D, E, Minéraux, Calcium, Magnésium, Potassium, Silice, Fer, Zinc et le Germanium, élément rare, guérisseur puissant de la peau, protéines.)
  • Nori (porphyra, laver, protéines assimilables, l’algue à Sushi, carotènes, Calcium, Iode, fer, Phosphore)
  • Postelsia Palmaeformis (USA)
  • Fucus vésiculeux (Vit. K, adaptogène surrénalien)
  • Palmaria palmata (Fer, plante avec le plus d’Iode avec le Fucus, protéines, Vit. A, antiviral Herpès)
  • Aramé (riche aussi en Iode, réduit fibroïde du sein, utérin, ciste ovarien, règles sanguines, poil sur le visage, contient phytohormones, vitamines, régule la ménopause, améliore ride et cheveux…)
Chondrus crispus
Chondrus crispus

rapport Oméga 3 et concentration en Mercure dans les produits de la Mer (Source: Washington Post)

omega-3-in-seafood
Les Omégas 3 dans la Mer (source)

Reste à voir de combien on en a besoin, mais il semble bien que l’on en ait besoin malgré les dire des Vegans, de Paul Watson, du Dr Morse,et autres Hygiénistes. Car comme l’explique le Dr Kruse d’après le papier de Michael Crawford, que la DHA dans notre corps transforme la lumière en courant électrique continu dans le corps; et est biensur capitale pour le cerveau; et le DHA, EPA ne se trouve en grande quantité que dans les produits de la mer, la voie synthétique dans le corps de conversion de l’ALA vers la DHA étant très faible 0,1% pour l’homme, jusque 9% pour la femme, 8% en EPA. De plus l’ALA s’oxyde très vite, 60% en 24h à comparer de seulement moins de 5% pour la DHA. Allons voir le livre Human Brain Evolution.

« Le DHA n’est pas le seul acide polyinsaturé en relation avec le développement du Cerveau. Les deux autres sont AA, l’acide Arachidonique et l’EPA, l’acide Eicosapentaenoique. DHA et AA font tous les deux environ 8% de poids sec du cerveau humain, mais l’EPA est présent en beaucoup plus petite quantité.

C’est trois acides gras jouent un rôle important dans le cerveau : structurellement et fonctionnellement pour AA, alors que pour le DHA c’est plutôt un rôle structurel et plutôt fonctionnel pour l’EPA. Théoriquement, l’humain est capable de faire de l’AA, de l’EPA et du DHA à partir d’ALA et de LA (acide linoleique), mais la capacité de conversion de l’humain ne semble pas suffisante pour expliquer le développement du cerveau. Il nous faut donc un apport de DHA, AA et d’EPA, qui sont en ample quantité dans les micro-algues, le phytoplancton. Donc la chaine alimentaire marine prend soudainement toute son importance. David Horrobin (2001) : ‘C’est peut-être pour cela que l’humain aime autant être dans l’eau. Et les pré-humains aussi avaient besoin de manger des créatures de la mer pour obtenir leur dose d’AA, EPA, DHA pour le développement du cerveau. C’est pour cela que nos parents et grands-parents nous disaient de manger du poisson!’. « 

« Le cerveau adulte consomme 23% de l’énergie du corps, beaucoup plus que d’autres mammifères similaire en taille. En faite pour assurer le bon développement du cerveau du bébé et du fœtus, il y a besoin de deux chaines longues d’acide gras polyinsaturé (PUFA) : DHA et AA. AA se trouvent de partout, jaune d’oeuf, viande, produits marins et poisson. Par contre les sources de DHA pré-formé sont confinées aux sources rivières/lacs et marines et quelques organes comme le cerveau. Il faut noter l’importance de l’Iode et du Fer présent aussi dans ces sources.

23% pour l’Adulte donc et 74% pour l’enfant! donc ses sources d’acide gras sont cruciales, elles sont convertis en cétones qui est l’énergie du cerveau quand il y a moins de glucose disponible. Cunnane dit que l’ont dépend donc d’une alimentation Insulaire, Côtière, ou Lacustre pour les acides gras mais aussi pour l’Iode et le Fer car la plupart des humains en sont déficients. Aux USA, c’est 1,6 gm d’Oméga 3 et c’est déficient car 1,4 vient des ALA et on sait que la conversion ALA vers le DHA dans le foie est très faible. »

« Essayez donc d’inclure entre 0,5 et 1,8 gm d’EPA et de DHA par jour dans votre régime ».

« Les omégas 6 de type AA se trouvent seulement dans la viande et les oeufs. EPA dans le poisson, le gras marins en faite, les produits marins, pareil pour le DHA avec en plus les oeufs et les certains produits laitiers. »

« Les Cétones ont donc un rôle clé dans le fonctionnement du cerveau. Pendant un jeune ou la famine, des organes comme le cœur et les muscles utilisent les acides gras sous forme cetoniques à la place du glucose. Cela est du que les acides gras ne peuvent être transporté au travers la barrière hémato-encéphalique directement. Pendant la famine, 2/3 de l’énergie du cerveau peut être faite par les cétones. »

« Une déficience en Iode chez l’enfant réduit sont QI de 13 points »

« le Zinc, est un élément important du cerveau, et se retrouve dans les produits marins, on le trouve particulièrement dans l’hippocampe, dans le métabolisme des neurotransmetteurs, tel la Noradrénaline, l’apprentissage, la mémoire, etc…dans la synthèse de l’AA, la viande est source de Zinc, mais la meilleur c’est l’huitre, mieux vaut Bio car le glyphosate est utilisé dans la culture d’huitre à forte dose. (pire pour la viande) (voir les travaux de Seneff du MIT institute). Le phytate des céréales se lie au Zinc et donc réduit son absorption, il y a d’ailleurs déficience dans les communautés utilisant les céréales. »

« le Sélénium, poisson, coquillages, marins, sont la meilleur source de sélénium. » (peut-être la roche volcanique aussi! l’utiliser pour filtrer son eau)

« En gros, on s’aperçoit que les produits marins satisfont les besoins les plus important de l’humain. l’alimentation continentale est toujours deficiente en Iode, Selenium, Zinc, Fer et ω3. Et une petite consommation de produits marins suffit pour régler le problème »

« Une combinaison simple de coquillage, poisson, noix, oeufs, viande et fruits semble être mieux qu’une monodiet non-variée. Aussi les oeufs d’animaux aquatique, grenouille, tortue, algues, plantes aquatique des marais semble adéquate. »
« les Polyinsaturés ne représentent que  1% des acides gras à la naissance, la moitié étant du DHA. Négligeable quand le bébé est composé de 500 a 600 g de graisses ! Cela fait 1 000 mg de DHA. Les études montrent que le cerveau humain accumule 10 mg de DHA par jour les 6 premiers mois. Donc ce 1 g de réserve, s’il n’était que pour le cerveau, théoriquement durerait 100 jour / 3 mois. Mais on a calculé que le corps a besoin d’une quantité égale de DHA pour le reste du corps. Donc les besoins à la naissance sont de 20mg/jour. Si la mère n’a pas de DHA disponible à donner, ou des formules bébés (dangereuses), cette réserve serait pour seulement 50 jours…La synthèse de DHA étant pauvre, on peut comprendre l’importance des besoin en DHA à la naissance. »

« DHA est 22:6n – 3 ” ou “ 22:6 ω 3, 22 carbones avec 6 liaisons doubles avec un arrangement spécifique ‘homoallylique‘ permettant une délocalisation des liaisons/electrons π, la position de la liaison en oméga 3 en position cis- ou trans-. Cis dans la Nature (c’est pour cela que les graisses trans- ne sont pas aimées). Cela donne au DHA, une structure facilement attaquable par des formes variées d’oxygène activé pour des réactions telles Oxygène singulet. Cela détruit le DHA en résultant en hydroperoxides de DHA très instable entrainant d’autres réactions en chaine, ces mauvais doivent être éliminés. « 

« Que ce soit du fruit, de la graine, les huiles diffères suivant le type de graisses animales de différentes façons. Les huiles des plantes, principalement les LA et ALA et de petite quantité de chaines plus petites de PUFA, principalement 16:2 ω 6 et 16:3 ω 3, se retrouvent dans les feuilles, mais ne contiennent pas de longues chaines PUFA de DHA. L’augmentation de prise de DHA et AA dans l’alimentation humaine augmente sa concentration dans le lait maternelle (exemple de population de Tanzanie vivant près du Lac), avec une concentration très supérieur aux pays de l’Ouest. »

« Les hormones de la Thyroïde sont contrôlées par de nombreuses interactions entre les cellules du Noyau suprachiasmatique (qui contrôle les rythmes circadiens) localisée dans l’Hypothalamus antérieur et la neurohormone Mélatonine produite par la glande pinéale. On verra l’extrême importance de cela dans l’article sur le Dr Jack Kruse).

— Jackfruit —

Source:

Udo Erasmus et Michel Odent

Algues: Epi-Paleo RX par Jack Kruse

Humain Brain Evolution – Cannane

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s