physiologie·santé

Oxytocine, mon amour…

Oxytocine: Un système physiologique de moins en moins utilisé.

Jusqu’à une époque récente, une femme ne pouvait pas mettre au monde un bébé et délivrer le placenta sans compter sur la libération d’ocytocine naturelle en tant que composante principale d’un flot hormonal complexe.

Aujourd’hui, le recours à l’ocytocine Synthétique (SyntocinonTM ou PitocinTM) est de loin l’intervention médicale la plus fréquente pendant les accouchements. La plupart des femmes qui accouchent par voie vaginale sont sous l’effet de l’ocytocine Synthétique pour la naissance du bébé et la délivrance du placenta.

Dans le cas d’une césarienne en cours de travail, une perfusion d’ocytocine Synthétique est habituelle avant que la décision d’opérer ne soit prise. Les taux de déclenchement des accouchements sont très élevés : en pratique, le déclenchement implique presque toujours le recours a l’ocytocine Synthétique.

De plus, l’ocytocine Synthétique est fréquemment utilisée pour contracter l’utérus pendant une césarienne et, bien entendu, une femme n’a pas besoin de libérer des hormones spécifiques dans le cas d’un accouchement par césarienne avant le début du travail. ON peut donc observer que, à l’échelle mondiale, le nombre de femmes qui mettent au monde un bébé et placenta grâce à l’activité de leur système de l’ocytocine tend à devenir insignifiant.

Le système de l’ocytocine est aussi relativement peu utilisé pour nourrir les bébés. Rappelons que le réflexe d’éjection du lait est induit par une libération d’ocytocine. Lorsque l’on prend en considération le nombre moyen de bébés par femme et la courte durée moyenne d’allaitement dans nos sociétés, il est facile de calculer que le nombre moyen de réflexes d’éjection du lait dans la vie d’une femme moderne est comparativement faible.

Il n’y a pas d’autres exemples de système physiologique dont l’utilisation ait décru a un tel point sous l’effet de changements de mode de vie. J’utilise le mot ‘système’ pour souligner que nous faisons references a la capacité de secréter de l’ocytocine, de l’utiliser comme neuromodulateur, de la mettre en réserve dans l’hypophyse postérieure, de la libérer par pulsations et de développer des récepteurs.

Nous avons donc des raisons d’anticiper un affaiblissement de ce système physiologique. Cela peut avoir de SÉRIEUSES CONSÉQUENCES puisque l’ocytocine est impliquée dans tous les épisodes de la vie sexuelle, dans la socialisation et dans toutes facettes de la capacité d’aimer, ce qui inclut le respect pour la Terre-Mère.

Nous sommes en droit d’exprimer de l’inquiétude après avoir réuni une grande diversité d’études publiées concernant l’accouchement, l’allaitement, la sexualité génitale et la capacité d’empathie.

— Copie Jackfruit —

Source: Michel Odent – La Naissance et l’évolution de l’Homo sapiens

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s