alimentation·hygiénisme·Lymphe·physiologie·plantes·santé

Soja, ce poison…

Suivant le premier article, Lécithine et Soja, voila un peu le résumé du reste du bouquin « The Whole Soy Story ».

Le facteur « Pet »

Le soja est un producteur de gaz incomparable, le roi de la Musique végétale. Responsable de ballonnement et flatulences à gogo. La seule façon est de l’éviter, même après avoir été génétiquement modifié pour régler tous ses problèmes. Énormément de recherches ont été publiées rien que sur ce sujet! Le coupable comme chez la plupart des légumineuses sont les oligosaccharides (chaîne courte de sucre simple), les plus connus la Raffinose et la Stachyose. Et il faudrait posséder l’enzyme alpha-galactosidase pour les digérer (ah tiens c’est bizarre mais les acides digestifs ne le font pas?! bizarre non 😉 ). Ils passent l’intestin grêle tranquillou et se retrouvent dans le Colon et c’est une fermentation qui prend place.

La bombe au Soja

Comme dirait Jean-Louis Aubert, c’est la Bombe Humaine, elle est à toi, elle t’appartient!

ABC News rapporte que le Département de la Défense US (DoD) travaille sur une « bombe puante » afin de disperser les foules et les terroristes. Faisant partie de leur programme de développement d’armes non mortelles, elle cause une respiration courte, des nausées et de la panique.

Quel effet cause cela? Les chercheurs du Centre Monell Chemical Senses à Philadelphie à analyser les différentes odeurs pourries, dans une amplitude allant a des cheveux brûlés jusqu’à la pourriture de la chair humaine, les plus classiques étant l’odeur de poubelle et de la merde, tous contenant biensûr du soufre.

Le Département US veut recréer ses odeurs chimiquement, mai la solution la plus naturelle serait de reproduire ses odeurs en nourrissant les recrues de produits au Soja, le problème étant alors le tir contre son propre camp. (source: Stink bomb Science: a weapon of the future that assaults the senses. ABC News, 7 janvier 2012).

On parle biensûr de Méthane (CH4) et de Sulfure d’Hydrogène (H2S). Même les procédés industrielles de haute température ne peuvent se débarrasser de Raf&Stach. Il en reste même dans le Tofu qui est plutôt protéiné; mais même sans Raf&Stach, il peut y avoir des problèmes de gaz, qui sont reliés plutôt aux inhibiteurs de Trypsine. Seule la bonne méthode naturelle de fermentation de type miso, tempeh et natto y arrivent.

Les saponines et lectines de soja endommagent aussi la muqueuse intestinale, les anti-biotiques aussi en sont la cause. Mais bon soyez rassurer Frank Lathrop, un inventeur du Texas a trouvé la solution parfaite pour le problème ‘flatulence au soja’. Il a développé le coussin de chaise « TooT TrappeR » remplit d’un filtre à charbon actif pour filtrer les pets, avec même une couche/tampon à porter dans le slip.

filtre pour slip
Inhibiteur de Trypsine

Ou inhibiteur de Protéase (ex: toxine botulique = botox), sont contenus dans les graines, les grains, et légumes de la famille des Solanacées (Patate, tomate, aubergine); aussi dans le blanc d’œuf, l’oignon, l’ail, le bambou, la betterave, le brocoli, le choux de Brussels, le navet, la rutabaga, la laitue, l’épinard, l’alfafa, le trèfle, la pomme, la fraise, et le raisin. Pour la plupart, la cuisson s’en débarrasse mais pas pour le Soja! Cela peut favoriser les cancers notamment du Pancréas, entraînant en tout cas son hypertrophie avec une augmentation de la CCK (cholécystokinine) (qui est clairement une réponse immunitaire) et qui en corrélation avec le cancer.

La logique de Monsanto

Monsanto dit que son Soja au Roundup est sans danger. Mais les tests montrent que les inhibiteurs de Trypsine et les Lectines (ainsi que les autres anti-nutrients) y sont en plus forte concentration, et encore plus résistant à la désactivation (technique de  » toasting « ). Monsanto dit que les grains n’ont pas été assez cuits. Ils furent alors plus cuits, augmentant le problème. Qu’a cela ne se tienne, Monsanto dit que cela ne suffisait encore pas, et donc avec plus de chauffage, toutes les protéines furent finalement complètement déstructurées donc la valeur protéinique du Soja fut détruite prouvant finalement que Monsanto avait raison qu’il n’y avait plus de problème de lectines et de trypsines. (Source: Kawata, Masaharu: Monsanto’s dangerous logic as seen in the application documents submitted to the Health Ministry of Japan, Third World Biosafety Information Service, 28 juillet 2003 organicconsumers.org, seed freedom).

Phytates

L’acide phytique, on le trouve dans les graines, elle empêche la germination de la graine, comme il stoppe l’oxydation, l’Industrie l’utilise comme agent conservateur. Inositol hexaphosphate (le fameux polyphosphate de Jean-pierre Coffe!) peut aussi chélater les métaux comme le Fer, le Zinc, le Calcium et le Magnésium, donc c’est bien pour s’en débarrasser surtout les métaux lourds; mais pas bien quand on en a besoin comme le Fe, Zn, Ca et Mg! La chélation en gros c’est que la molécule fait la farandole autour d’un métal/ions et forment un complexe stable.

Ici, l’EDTA qui est utilisé en chélation par la médecine mais bon en Chimie Organique, l’EDTA, on apprend à pas le mettre dans le corps lol!

Responsable donc de pauvre croissance, anémie, problemes de système immunitaire, etc… dans les pays du Tiers Monde. Les plantes donc contiennent du Phosphore mais il n’est pas bio-disponible. Cela cause des problèmes de pollution de la Terre par les animaux qui rejettent ces complexes Phytate-Phosphore. Comme d’hab une bonne fermentation naturelle s’en débarrasse plus que la chaleur/pression. Le Phytate cause aussi des déficiences en Fer entraînant l’anémie. Il chélate le Zinc qui rentre dans beaucoup de processus, tel la guérison rapide des blessures, digestion, intelligence, thyroïde, poids, sexe, hormones, etc… Le soja donc interfère énormément avec l’absorption du Calcium qui est si vitale!

Hannibal Lectine

C’est des protéines (glycoprotéines) qui ont une affinité pour le sucre, elle réagissent avec les hydrates de carbone des membranes cellulaires entraînant la mort de la cellule puis des réactions immunitaires. Elles s’accumulent dans le sang sous forme de colle appellée Hémaglutinine (glutin = gluten = colle).

« La consommation d’aliments riches en lectines peut causer diarrhées, nausées, et vomissements. Par exemple les fortes teneurs du soja en lectine SBA (soybean agglutinin) affectent l’intestin grêle (fixation sur les villosités des cellules en brosse, et modification de leur métabolisme).

Aussi, les lectines peuvent causer des irritations et excès d’excrétion de la muqueuse intestinale, et conséquemment affecter la capacité d’absorption intestinale. À long terme, elles peuvent causer des allergies, déficiences nutritionnelles ou immunologiques. »

La lectine s’attache aux Microvillosités et aux cryptes de l’intestin grêle. Donc elle entraîne la mort de celles-ci, un raccourcissement des villosités, une mauvaise assimilation-absorption, problème hormonaux et facteur de croissance ainsi que modification de la flore microbienne. Leurs ravage se trouvent démultiplier en la présence de Saponines et de Soyatoxin (Sojatoxine?).

Crypte

Apparemment toutes les lectines causent des réactions allergiques (immunitaires) dans les intestins et elles passent dans le sang si il y a un syndrome de perméabilité intestinale. (Soja et Thrombose peuvent connectés).

Saponine

Du savon dans les gencives (pourtant la réglisse c’est super bon mais c’est un aliment complet non transformé). Elles sont utilisées comme herbicide et sont liées à une pauvre croissance, ballonnements, etc… et surtout l’endommagement des muqueuses intestinales entraînant la perméabilité intestinale, elles cassent aussi l’hémoglobine dans le sang: hémolyse. Elles sont inhibitrices d’importants enzymes, comme le succinate déshydrogénase du cycle de l’acide citrique (Krebs), la trypsine et la chymotrypsine, elles sont peut-être goitrogènes (Thyroide).

Les SPI ou Isolats de Protéines de Soja, utilisés partout dans l’industrie, contiennent les plus fortes doses de saponines de tous les produits au soja. Et comme d’hab, toujours moins dans les produits fermentés naturellement et traditionnellement (je mets les 2 lol car maintenant même les mentions Naturel et Traditionnel mentent…). Elles ont un futur dans la recherche comme spermicide…

Oxalate

(Attention, les oxalates, en cru, font partie de la plante, et sont naturels, donc assimilable tendit que cuits ou modifiés, ils précipitent et se transforment en sel non-assimilable et même dangereux (calculs rénaux, etc…) ). Ils contribuent à la déficience en Calcium qui neutralise l’acide oxalique. Responsable aussi de la vulvodynie. Ils sont aussi irritant entraînant une réaction histaminique (ça gratte et ça brûle).

Les Épinards, la Rhubarbe, les Cacahuètes et le Soja, voici le top 4 des concentrations en oxalates. Il faut rajouter le Chocolat! La plus forte concentration fut trouvée dans les Protéines de Soja Texturées (638mg par 85g, 60 fois la dose recommandée, les épinards 543mg pour 60g, le beurre de cacahuète 197mg, les lentilles 100mg…). Même si apparemment les Phytates entraînent plus d’excrétion de Calcium que les Oxalates, le Soja contient les deux!

Métaux Lourds

Manganèse (Mn), du grecque ‘Magique’, on en a besoin (minéral trace) pour la croissance, la reproduction. la guérison, le cerveau, la thyroïde et les surrénales, le métabolisme du sucre, insuline et cholestérol.

Une toxicité est lié entre les formules lait au soja pour bébé (trop grosse concentration), notamment pour l’hyperactivité, mais aussi pour les comportements violents. Ce métal se loge dans les ganglions de base (cerveau) entraînant la folie ou manganisme (ceci n’est pas la folie des fans de Manga). Cela vient en corrélation avec le Fluor, lui aussi très présent dans le Soja. Aussi augmenté par une déficience en Fer, Zinc et Calcium. Une déficience en Manganèse par contre entraîne Hypothyroïdisme, et son excès, des problèmes hormonaux.

Fluor, il joue un rôle dans l’épidemie de TDA! (tu m’étonnes les gamins bouffent la pâte dentifrice à l’aspartame). Bref j’en mets pas plus, le Fluor est un poison (même si le corps en utilise), il lave le cerveau et rend con.

Aluminium, une des plaies de notre alimentation!

Aucune utilité biologique chez l’Homme, il est toxique pour la plupart des animaux et des plantes, interfère dans tous les mécanismes cellulaires, reconnu responsable dans la démence, perte de mémoire, confusion, désorientation, coordination et digestion. On le retrouve dans l’eau du robinet, le papier Alu, les canettes et conserves, les ustensiles de cuisine, dans les merdocs, les anti-acides, les déodorants, les sources les pires étant: la levure chimique, les agents séchants ajoutés au sel et autres, le fromage industriel, la farine, et tous les aliments fait avec de l’eau du robinet… et dans le Soja!

La concentration d’Alu est maximum dans les formules bébés au soja. Il se dépose dans les os, entraîne le rachitisme, etc…

Les allergies au Soja se multiplient et il devient impossible de les éviter dans la bouffe industrielle, bio ou pas! Les noms diffèrent! TVP, Textured Vegetable Protein ou Extrait de plante ou végétal; HVP, Hydrolysed vegetable protein ou Protéine Végétale Hydrolysée, Concentré de protéines, MSG ou GSM ou Glutamate Monosodique ou E621, huile végétale, bouillon, cube Maggi, bouillon de cube, goût naturel ou extrait naturel ou arôme naturel, mono-glycéride, etc…

Il se retrouve même dans les emballages (carton et plastique) et peut migrer dans la bouffe, il se retrouve dans l’enveloppe des pilules; la vitamine E est un dérivée du Soja, il se trouve dans certaines aspirines et mérdicaments, dans les encres, les peintures, les plastiques, les moquettes, les matelas, les voitures, les meubles, les cosmétiques, etc…. liste infinie.

Phyto-oestrogène

Elles ne sont pas de vraies hormones humaines mais leur structure est hormonale et elles peuvent se lier aux récepteurs (donc une manne pour l’industrie pharnaqueceutique). Le top 3 est: Isoflavones, coumestans (soja, trèfle, alfafa) et lignanes (graine de lin). Les isoflavones sont les plus concentrées dans le Soja. Voir aussi Génistéine, Il a des effets positifs et adverses sur l’organisme, sans doute liés à son caractère de perturbateur endocrinien.

Le Tofu atrophie le cerveau! Et c’est lié à l’Isoflavone du Soja (source: Dr Lon R. White, M.D.; Dan Sheehan, Ph.D.; Daniel Doerge, Ph.D.). On peut tomber sur des articles contredisant cela, suffit de voir leurs crédits, tels ‘ingénieur agro-alimentaire’, on ne peut critiquer la main qui nous nourrit… J’ai goûté le natto une fois, un truc tout pourrit, dégueu… Bon appétit!

Soja = problème de la Thyroïde! Mais ils se retrouvent aussi dans le Brocoli, le choux, la cassave, le navet, la moutarde, le radis, la cacahuète, le colza et le millet; la cuisine neutralise leurs effets, mais pas pour le Soja! Le Japon a une des plus grosses consommations de Soja et les maladies de la Thyroïde sont légions, aussi lié à une déficience en Iode des sols .

La Génistéine et daidzéine et la Biochanine A (trèfle et alfafa) sont des inhibiteurs de la TPO: la Thyroïde Peroxidase, qui synthétise la T3 et T4.

Formule bébé = pilule contraceptive

Les parents qui donnent du soja à leur bébé, lui injecte de 3 à 5 fois la dose d’une pilule contraceptive par jour! (source: Bulletin de l’Office Fédéral de la Santa Publique, No 28, July 20, 1992) et cela influe sur le développement sexuel de l’enfant (on se demande ce qui se passe avec la croissance des lady boys et autres pas content de la Nature).

(Alors vous vous dites, lait de vache c’est mieux, mais les vaches sont nourries aux Soja OGM lol).

Les bébés masculins font une poussée de testostérone durant les premiers mois de leur vie, en même proportion que chez l’Homme adulte, cela programme le garçon pour la puberté; mais du coup ses récepteurs sont squattés par les œstrogènes de soja, donc on a une puberté décalée, le numération spermatozoïde en baisse, un petit zizi et des petites couilles. (On peut relier cela aux Agents Arc-en-ciel LGBT de Monsanto).

Et dans l’autre sens, il accélère la maturation des filles. Il faut rajouter à cela les œstrogènes des plastiques, des pesticides (Agent Orange) et des Viandes. Ces perturbateurs endocriniens sont notoires maintenant pour provoquer le changement de sexe des poissons des rivières, hermaphrodisme et infertilité; et la concentration de ses hormones n’a pas besoin d’être grandes, quelques micro-grammes suffisent.

Le livre va beaucoup beaucoup plus dans les détails avec des références d’études scientifiques (40 pages dans  le bouquin) ainsi que des exemples d’histoire de lecteurs et patients. Ex: Il y a 16 ans j’ai nourri ma fille de formule soja car elle avait des problèmes avec le lait de vache, maintenant elle a tous les symptômes du  » bébé Soja »: des règles à 10 ans, faible thyroïde, migraines intenses et fréquentes, des difficultés d’apprentissage handicapantes, des maladies de peau de type Vitiligo, associée à la Thyroïde. Cette information est connue depuis plus de 70 ans!

Je veux mourir: Ma fille était sur une formule soja de 4 semaines à 3 ans. Elle ne tolérait pas mon lait. A 2 ans, son corps enfla, elle se retrouva à l’hôpital pendant 3 semaines sous stéroïdes. Ils n’ont jamais trouvé la cause. Elle eu un problème de Thyroïde à 4 ans, elle avait pleins de problèmes tout le temps, douleurs articulaires, plusieurs fois des fractures, la pire étant une fracture spiralée du fémur pour simplement avoir sautée à la corde. Elle était toute menue mais développa des seins très tôt, et elle fut régler à 11 ans, avec des douleurs terribles pendant 1 semaine. Desfois, elle me disait qu’elle souhaitait plutôt mourir… Le docteur essaye de lui trouver une pilule contraceptive qui l’aiderait…

no comment…

A part pour les merdecins qui sont ni plus ni moins des Eugénistes, fous et inconscients qui doivent répondre de leur actes et être emprisonnés pour empoisonner la Planète.

Pour des règles à 9 mois, et l’ignorance des merdecins: lire le bouquin page 348.

Ces phyto-œstrogènes peuvent interférer sur le sexe du fœtus de l’enfant mâle et notamment entraîne des problèmes à la naissance dans la sphère urino-sexuelle. Cela entraîne une de-masculinisation et une influence futur sur les chances de cancer de la Prostate. Cela entraîne des avortements de fœtus.

Finalement, le Soja est un co-facteur du Cancer.

— Traduction, adaptation Jackfruit —

Source: The Whole Soy Story par Kaayla T. Daniel.

PS: dédicace à Corinne Gouget

PS2: Essayer de trouver le Documentaire:
Soja, la grande invasion
de Julie Lotz, Durée : 50mn, Pays de production : France

Résumé:

Ces dernières années en France, la consommation de soja a explosé. Alternative à la viande ou au lait, il contient moins de matières grasse et est riche en protéines. Mais le soja s’est aussi introduit discrètement dans de nombreux produits. Cette consommation exponentielle de soja ne serait pas sans conséquences sur la santé. Depuis 2005, les autorités sanitaires recommandent de limiter sa consommation. Le soja est également un élément essentiel dans le nourrissage des animaux. Celui-ci est en grande partie importé du Brésil, génétiquement modifié et traité au glyphosate, un pesticide très controversé classé cancérogène probable par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Publicités

7 commentaires sur “Soja, ce poison…

  1. bonjour,

    dans votre article, je n’ai pas bien compris
    vous dites :
    (Attention, les oxalates, en cru, font partie de la plante, et sont naturels, donc assimilable tendit que cuits ou modifiés, ils précipitent et se transforment en sel non-assimilable et même dangereux (calculs rénaux, etc…)

    je consomme beaucoup d’épinard, de préférence cru; c’est un aliment très riche à tout niveaux
    vosu dites, il contient beua coup de oxalate;
    conclusion : les épinards c’est bons ou pas; cru ou cuit?

    Cordialement

    J'aime

  2. Et un petit rapport à la MIVILUDES pour un ramassis de conneries dangereuses pour les autres; bien @ vous ;-)!

    J'aime

  3. le cancer de l’estomac des asiatiques est surtout dû à la consommation excessive de poisson fumé….
    Rapport entre soja et ballonnement? vos sources médicales svp….
    La thyroïde: il faut se rappeler du « nuage » en 87 et l’explosion des diagnostiques de nodules froids ou chauds qui ont suivi chez les patients…Pour ma part, je peux vous assurer que ma thyroîde et mes nodules ( de 89) sont stables et ne varient pas avec ma consommation de soja
    Vos commentaires sont très subjectifs.
    Cdt

    J'aime

  4. mon article est référencé sur le Livre « The Whole Soy Story », toutes les références sont dedans, bon app avec ton Soja 😉 La vie entière est subjective 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.